Les femmes ne sont pas censées être aussi perverses-Forum Masturbateur Onania

Parfois, je suis déçu de toute la merde bizarre qui me fait sortir. D’autres fois, c’est mon déclencheur numéro un, je ne peux m’empêcher de dire que je suis un toxicomane pervers malade de la MASTURBATION. Je touche mon clitoris depuis que je suis tout-petit et je n’arrêterai JAMAIS. Je suis ruin et Nate plus que des bators masculins. Se défoncer pendant des heures et se branler comme un maniaque fou de handsex. Plus il y a de pervers et de tabou, mieux c’est. Je me sens mal après avoir joui de toute la merde bizarre que j’ai dû regarder pour m’en sortir, alors ce sentiment de honte et de dégoût me rend à nouveau excitée.

Source: (72) Les femmes ne sont pas censées être aussi perverses-Forum Masturbateur Onania