L’histoire de Willywanker

Bonjour richard,

Nous avons bavardé et bavardé par la voix et par la caméra et joui ensemble et j’ai apprécié chaque minute. Je sens que j’ai besoin de contribuer à mon histoire en tant que masturbateur chroniquement accro.

Dès l’âge de 12 ans, j’ai aimé avoir mon pénis dehors. Bien sûr, à ce moment – là, c’était juste un petit pipi. Je resterais chez des parents et j’aimerais laisser mes testicules ou mon pénis sortir de mes sous-vêtements pendant que je m’allongeais dans mon lit et que j’attendais que quelqu’un me vérifie. J’obtiendrais cette excitation the la même excitation que maintenant quand je sais que je peux profiter d’une séance de masturbation prolongée. Juste taper de la masturbation m’excite.

J’aimais aussi m’allonger dans la baignoire et explorer mon pénis. Je ne savais vraiment pas comment le caresser…je le mettais entre mes paumes et roulais mes paumes d’avant en arrière comme si j’essayais d’allumer un feu de camp avec un bâton. Ça ferait toujours du bien. Je le fais encore de temps en temps aujourd’hui.

À ce moment-là, je ne savais pas grand-chose sur la masturbation ou si j’étais hi, str8 ou gay. J’étais très verte et tout ce que je sais, c’est que j’ai apprécié. J’étais tellement à l’aise de le faire et je me suis explorée autant que je le pouvais. Je pense qu’en y repensant, j’avais toutes les qualités pour en devenir accro!!

Jusqu’à la prochaine fois,
Willywanker