Nouveaux Modèles de Traitement pour la Dépendance au Porno chez les Adolescentes

D’autres études récentes sur l’activité cérébrale des utilisateurs chroniques de porno ont commencé à montrer des effets néfastes tels que: • Moins de matière grise et une activité réduite du centre de récompense lors de la visualisation d’images sexuellement explicites, c’est-à-dire une désensibilisation. * Un affaiblissement des connexions nerveuses entre les centres de récompense et les centres cérébraux supérieurs augmentant ainsi l’impulsivité et altérant la prise de décision. * Dysfonction érectile induite par le porno

Source: Nouveaux Modèles de Traitement pour la Dépendance au Porno chez les Adolescentes