Orgie d’ados Nus: Souvenirs de Masturbation – Onania Masturbateur Forum

Je me souviens juste une fois vers 1999 que je logeais dans un hôtel qui faisait partie d’un grand développement mixte, qui comprenait des restaurants, des boîtes de nuit, des immeubles de bureaux et des hôtels. Il était environ 2h00 du matin et je ne pouvais pas dormir en vaut la peine, alors je me suis demandé dans le complexe pour profiter de la paix de la nuit dans un endroit si plein de monde pendant la journée. Bien sûr, lorsque vous séjournez seul dans un hôtel, il y a une augmentation instantanée de la libido et l’imagination de façons et d’endroits nouveaux et intéressants pour se masturber. Alors que je ne me l’aurais pas avoué à l’époque, j’ai probablement quitté cette chambre d’hôtel à la recherche d’un endroit pour me déshabiller et jouer avec mon pénis, peut-être même dans l’espoir d’éjaculer dehors. En marchant, je suis devenu plus curieux et j’ai commencé à penser à ce que cela pourrait être. Si je devais faire cela, cet endroit serait-il bon, ou cet endroit, et ainsi de suite, en évaluant chaque endroit comme un endroit potentiel pour se déshabiller. Je me suis finalement installé sur ce qui semblait être un parking arrière près des immeubles de bureaux et à côté d’un petit lac intégré au développement. Cette zone comprenait des pins assez grands et épais et d’autres arbres. Curieusement, il était probablement à environ 40 pieds d’une autoroute inter-États, qui avait encore des véhicules même à cette heure de la matinée (maintenant fermée à 3h00 du matin). J’ai décidé d’aller de l’avant et de me jeter dans les arbres. J’ai trouvé un endroit qui semblait exempt de broussailles, légèrement caché derrière les arbres de devant, mais qui avait clairement la visibilité des immeubles de bureaux, de l’hôtel, du lac (avec chemin) et du parking (btw, j’avais 38 ans à l’époque). Je suis allé de l’avant et je me suis déshabillé jusqu’à mon caleçon (slip), empilant mes vêtements à côté de moi. Ensuite, j’ai glissé de mon caleçon et j’ai pris une profonde respiration pour prendre connaissance de mon statut et de mon emplacement. Comme beaucoup d’entre nous que j’ai lus ici, j’ai soulevé les enjeux en marchant peut-être encore 20 pieds plus profondément dans cette zone boisée pour que je n’aie pas facilement accès à mes vêtements. Je suis allé de l’avant et je me suis assis par terre, et sorta a croisé mes jambes à la manière indienne. J’ai commencé à toucher mes mamelons et mon pénis. Mon cœur battait si vite que j’ai pensé qu’il sauterait de ma poitrine. Ce n’est que si vous l’avez déjà fait que vous comprenez le frisson de vous sentir si bien. Mon pénis était en érection depuis que j’avais enlevé mes sous-vêtements et, bien sûr, il était plutôt moussé sur la pointe avec mon pré-sperme. Je pompais et je m’approchais, puis je m’arrêtais et je jouissais. Ensuite, je me concentrerais sur le fait de toucher un peu plus mes mamelons. Revenons à mon pénis dégoulinant. Je n’ai pas passé trop de temps à faire des bordures parce que j’étais tout simplement trop excitée et excitée. Je suis allé de l’avant et je me suis accordé le droit de m’allonger un peu et de pomper mon pénis jusqu’à ce qu’il pulse avec mon sperme. J’avais fait tout un gâchis sur le ventre et il va sans dire, quand je suis revenu à la réalité quelques secondes plus tard, je suis revenu à mes vêtements et j’ai essuyé le gâchis avec mon caleçon. J’ai rapidement jeté le reste de mes vêtements, remonté mes sous-vêtements et les ai poussés dans ma poche, avant de les « assimiler » dans le parking pour retourner dans ma chambre. Quand je repense à ce petit matin, je me souviens avec émotion de cette expérience avec moi-même. Plusieurs fois, les amoureux se souviennent de faire des choses comme ça ensemble. Je me souviens avoir fait ces choses à moi-même et avec mon pénis, et ce seront des souvenirs dont nous (mon pénis et moi) nous souviendrons pour toujours.

Source: (11) Orgie d’Ados Nus: Souvenirs de Masturbation – Forum sur le Masturbateur Onania