C-M-C (chasteté controlée) : Les aléas de la masturbation compulsive.

C-M-C (chasteté controlée) : Les aléas de la masturbation compulsive. Masturbation VS sexualité lumineuse.Les disfonctionnements mentaux générés par la masturbation d'un individu. Comment arbitrer si vous êtes atteint pa

Les aléas de la masturbation compulsive.

Masturbation VS sexualité lumineuse.

Les disfonctionnements mentaux générés par la masturbation d’un individu.

Comment arbitrer si vous êtes atteint par la masturbation compulsive.

Il n’y a pas de contour scientifique afin d’énoncer une tutelle à la masturbation compulsive car chaque individu est différent devant la masturbation. En réalité le signal d’avertissement c’est la culpabilité ressentie et le malaise que sent un garçon qui se masturbe. Lorsque l’on en vient à penser que la ligne blanche est franchie c’est que l’on est parvenu à un niveau de « machine arrière » complexe.

Les dysfonctions consécutives à la masturbation.

Après la masturbation, un homme se sent instantanément endormi. Effectivement, à la suite de la jouissance, l’hypophyse antérieure produit une substance protéique qui satisfait la libido.Son dessein et de permettre à l’homme de pouvoir accéder un état post éjaculation conforme. Pour schématiser, c’est la molécule qui pousse un humain à se ranger dans une disposition de repos à la conclusion d’une masturbation.

Les signaux de la masturbation compulsive mesurés chez un individu.

Les garçons et les personnes de sexe féminin touchés d’un traumatisme de la masturbation pâtissent d’un profond besoin d’assurance en leur personne, d’une petite estime de soi et d’une frayeur excessive de ne pas être appréciées par leurs enfants. Ils ont habituellement peur que les autres les décrient ou les oublient.

La masturbation compulsive trahis la loi de la nature.

La masturbation permet de détendre la pression et d’en tirer de la félicité. Beaucoup de personnes l’utilisent pareillement afin de tempérer l’angoisse qu’elles sentent dans leur vie. De cette attitude, elles perçoivent du bonheur et ne sont concentrées que pour leur personne, ce qui leur fait défaut fréquemment dans leur existence de chaque jour.

Les désagréments de bien être en connexion avec la masturbation compulsive:

Apparition du cancer de la prostate.

La raison qui explique qu’une masturbation calculée peut diminuer l’incidence du cancer sur les prostates de la gente masculine résulterait à la détoxification de l’urètre.

Les singulières influences pathologiques de la masturbation compulsive.

Il est tout autant fréquent que les garçons, majeurs ou adolescents, qui exercent la masturbation s’isolent de leur foyer.

Le cancer peut-il être corrélatif à la masturbation compulsive.

Une statistique sur la relation des pratiques charnelles sur les appareils génito-urinaires a établi que si vous vous masturbez au-delà de vingt fois sur une fréquence de trente jours, vous avez vingt pourcent moins de ennuis de développer un cancer de la prostate. Ceci est à rapprocher d’un autre élément, une expérimentation menée en Australie en 2003 a confirmé que les individus qui se masturbent 5 fois par période de 7 jours ont une contraction plus faible du cancer de la prostate. Nous devons insister si cette périodicité de masturbation est débordée cela inverse le ratio bénéfice risque et occasionne des incidents puissants spécialement sur la sexualité.

Le remplacement des unions sensuelles par des plaisirs simulés à de sérieuses pertes.

Parlons principalement de la santé, on a constaté que cela a initié une inflation du nombre de malades contractant de dyspareunie qui ont vu disparaitre le dessein de rechercher des rapports sexuels conventionnels.

Principaux inconvénients de bien être de la masturbation compulsive.

Si vous vous masturbez excessivement et que vous vous familiarisez à ce jeu, vous prenez le danger de ne pas pouvoir de jouir en canal vaginale alors vous aurez des rapports charnels normaux. La raison est que votre pénis va s’habituer à une étreinte et un frottement plus grands.Afin interrompre la masturbation une bonne solution existe avec le plan (A voir sur notre page Accueil ).En complément, le film visionné pour la stimulation pendant la masturbation est un autre problème. En conclusion il est exposé de voir une plateforme internet porno comportant des situations hard qui ne seraient pas projetées dans le périmètre d’un rapport génital courant. Cela déforme la clarté d’une histoire sentimentale et accroche dans l’intimité la norme outrepassant du réel.

Difficulté d’érection avec la masturbation.

Comment la verge ressent-elle la masturbation compulsive ?

Les thérapeutes ont mesuré qu’une stimulation disproportionnée du sexe peut l’abîmer, singulièrement chez l’enfant. C’est la raison pour laquelle, la manipulation de la chair de la verge par une masturbation contenue est un comportement qui peut adoucir les ennuis de l’érection.

Fatigue du corps de l’homme par la masturbation.

Les techniques à exclure pour la masturbation ?La masturbation au sol est une méthode de masturbation qui permet d’avoir une excitation sexuelle en appliquant excessivement la verge sur le sol en situation couchée sur le ventre. Cette posture nous parviendrait de l’enfance.Les médecins ont analysé que comme le poids de votre morphologie appuie sur votre phallus, vous ressentez une poussée considérablement plus dense que dans un sexe féminin. Cela signifie que les adultes et les adolescents qui sont acclimatés à la masturbation au sol ne sauront pas jouir ordinairement dans un acte sexuel.

Les particularités de la semence diffère t’elle en contexte de masturbation?

Dans un scénario où vous vous masturbez immodérément, vous ne pourrez pas recomposer votre stock de semence à temps. C’est une vérité. Face à cela, le nombre de spermatozoïdes dans votre sperme va faiblir, ce qui va mener à l’infécondité.

La masturbation compulsive est avant tout chose un problème psycho.

Si vous n’arrivez pas à vous arrêter de vous masturber, vous endurez peut-être une addiction. Si c’est le cas, il est nécessaire de se rendre chez un professionnel en médecine psychosomatique afin de recevoir le bon traitement.

La jouissance dans le fait de la masturbation.

Si vos accomplissements sexuels ont pour dessein à jouir trop de fois par semaine, votre anatomie peut se lasser simplement et vous courrez le risque de ne pas pouvoir jouir dans les actes vénériens.

Les aléas d’érection d’un individu sont-ils en relation avec la masturbation ?

Dans des situations inhabituelles, la masturbation peut causer des dérèglements de l’érection, de l’acte sexuel. Les docteurs spécialistes baptisent ça le conditionnement. Si un personnage s’initie beaucoup à des stimuli ou des excitants sexuels très spécifiques, il pourrait alors éprouver des dérèglements de l’érection dès que ces stimuli anormaux font défaut.

Etudions sur les quelques centilitres de sperme obtenus dans le cadre d’une masturbation compulsive.

Il est révélé que la sécrétion de prolactine (hormone qui régule les supers influences dans l’organisme) est plus généreuse après un acte sexuel physique qu’à la suite d’une masturbation. On peut donc dire qu’il existe une nuance biologique à comparer une éjaculation simulée et un orgasme issu d’un rapport sexuel. Il est donc compréhensible que la semence constituée dans les deux situations soit distinct.

L’éjaculat est-il impacté par la masturbation compulsive ?

Vous devez savoir qu’un nombre situé entre 100 et 400 millions de spermatozoïdes sont supprimés lors des éjaculations. Le nombre de spermatozoïdes fabriqués est d’environ 100 millions chaque jour. Cela montre que vous ne devriez pas vous masturber durant quelques jours dans le but de recréer votre semence fertile. Pour ce qui les concerne les femmes n’ont pas ces servitudes.

Bibliographie :

– Rachel Maines, Technology of Orgasm: « Hysteria, » the Vibrator, and Women’s Sexual Satisfaction, Johns Hopkins University Press, 1999 .
– Claude Langlois, Le Crime d’Onan, Le discours catholique sur la limitation des naissances (1820-1968) .
– Scruter également les journaux sur internetMetro.

Se masturber ou s’accoupler.

Plus utile de rechercher des rencontres et fonder une existence amoureuse.

On découvre que les jours où il se masturbe, un homme n’est pas dans la recherche de désir pour une partenaire, mais en réalité il est encouragé charnellement par des photos pour adultes ou par ses idées imaginaires. Par voie de conséquence, on ne sera pas surpris qu’il n’ait pas de petite amie.

La convoitise de béatitude libre vise à la masturbation.

La dépendance au sexe ne se borne pas à l’accoutumance d’action du sexe sous forme de rapport avec une partenaire ou une conjointe ; il y a dans la proximité avec ça, l’automatisme de la masturbation à un rythme de plusieurs reprises par jour. Celle-ci est habituellement stimulée par le fait qu’elle donne des solutions à l’acquisition de satisfaction rapide et à convertir une absence d’amour.

La ferveur est absente dans l‘action de masturbation compulsive :

Se masturber ne procure pas seulement un sentiment aguichant. C’est aussi une procédure provisoire de refouler les sentiments négatifs de soi-même. On conçoit comme la solitude amoureuse va rendre doucement un individu ou une femme addict. Ce type de dépendance sexuelle, va se générer comme si l’homme n’a jamais eu de pratique sexuelle. Cela pourra rappeler aussi à l’enfance et se développer à l’âge adulte établi.Un homme dépendant au sexe se masturbe couramment parce qu’il cherche des justifications à ses ennuis nombreux, régulièrement sans rapport avec les mœurs de sa libido.

Comprendre ce qui encouragé à se masturber

Souvent jadis, l’acte de se masturber était carrément tabou. De la bouche d’importantes personnalités, les sessions de masturbation avait un rôle irréparable, incriminé de créer la stérilité, la débauche ou même la folie. La jouissance n’avait sa place, que dans le mariage.On connaît présentement de façon neutre, ce qui est bon ou mauvais dans la masturbation, le défaut fondamental demeurant la dépendance.

Quelques soient leur année de naissance les hommes pratiquent la masturbation.

En 2018, une recherche produite pendant plusieurs semaines a déterminé que les humains de sexe male de 20 ans se sont masturbés à une fréquence de 11,4 fois durant 4 semaines, les individus males trentenaires ont rapporté qu’ils se sont masturbés 9,3 fois, les garçons de 40 ans ont témoigné qu’ils s’étaient masturbé 7,4 fois, les humains de sexe male de 50 ans 5,0 fois et les individus males de 60 ans 2,7 fois. (à lire sur https://www.sagami-gomu.co.jp/project/nipponnosexe2018).

La masturbation compulsive attire le déficit de vie affective.

L’activité génitale contrefaite a comme danger de troquer une vraie mœurs érotique. C’est le cas pour un homme aussi bien que pour une femme. Se masturber métamorphose les rapports sensuels et remplace la façon d’être.